Biography, Wiki, Age, Height, Net Worth and More

Test iPhone 12 : date de sortie et prix

L’iPhone 12 est sorti en octobre dernier et est toujours disponible auprès d’Apple et de plusieurs opérateurs.

À son arrivée, le téléphone a commencé à 829 $ pour un appareil déverrouillé avec 64 Go de stockage; c’est le meilleur iPhone débloqué que vous puissiez acheter. Si vous achetez le téléphone sous contrat chez AT&T, T-Mobile ou Verizon, le prix a baissé de 30 $. Opter pour plus de stockage, 128 Go ou 256 Go, augmente le prix.

Cependant, le prix de l’iPhone 12 a chuté après qu’Apple a présenté l’iPhone 13. Maintenant, obtenez 100 $ de réduction sur le prix, déverrouillé ou envoyé par messagerie, et vous pouvez obtenir un iPhone 12 pour aussi peu que 699 $.

En plus des principaux opérateurs sans fil, l’iPhone 12 est désormais disponible auprès de fournisseurs à prix réduits tels que Metro by T-Mobile et Visible. Xfinity Mobile vend également le téléphone, tout comme les détaillants comme Best Buy et Amazon.

Au Royaume-Uni, le Snow iPhone 12 coûte 679 £ pour le modèle 64 Go, mais en payant 30 £ supplémentaires, vous pouvez obtenir 128 Go de stockage pour 849 £. Le téléphone de 256 Go coûte désormais 829 £.

Si vous voulez le prix le plus bas, nous continuons de surveiller les offres iPhone 12 pour tous les téléphones Apple. Vous pouvez économiser de 110 $ à 790 $ sur un iPhone 12 lorsque vous achetez chez Apple et échangez votre iPhone actuel, en supposant que vous ayez un iPhone 8 ou ultérieur. (Les modèles plus récents obtiennent les performances les plus élevées.)

Comme vous l’avez peut-être déjà entendu, Apple ne livre pas d’adaptateur de charge ou d’écouteurs dans la boîte avec l’iPhone 12, vous devrez donc payer un supplément si vous en avez besoin.

Test iPhone 12 : design

Apple modifie rarement la conception physique de l’iPhone de génération en génération et, par conséquent, tout changement, même minime, est généralement accueilli avec enthousiasme. Vous pouvez considérer la nouvelle esthétique à bords plats de l’iPhone 12 comme l’une de ces révisions les plus modestes.

Bien sûr, les bords plats sont plutôt jolis et offrent un changement de rythme très apprécié par rapport aux dernières années consécutives d’iPhones arrondis. Ils améliorent également la durée de vie de l’iPhone 12 en tandem avec le nouveau matériau Ceramic Shield d’Apple, car les cadres arrondis des iPhones précédents les rendaient plus fragiles.

Nous allons effectuer nos propres tests de chute, mais l’écran Ceramic Shield a bien résisté au test de torture de EverythingApplePro sur YouTube. L’iPhone 12 et l’iPhone 12 Pro n’ont pas craqué à la hauteur des hanches ou des épaules lorsqu’ils sont tombés, et l’écran de l’iPhone 12 standard n’a même pas craqué à 10 pieds, même si l’arrière l’a fait. mes mains ont vraiment le design le plus pointu. Peu de smartphones utilisent des côtés plats de nos jours, et l’iPhone 12 me rappelle pourquoi. Les bords s’enfoncent dans la paume et rendent l’ensemble de l’appareil un peu plus difficile à saisir. Par exemple, l’iPhone 12 mesure 0,29 pouce d’épaisseur, ce qui est sensiblement identique au Pixel 5 de 0,31 pouce d’épaisseur. Cependant, le Pixel 5 se sent plus fin dans la main, car il s’adapte naturellement à la courbure de la paume. De plus, et je ne vous blâme pas de le rejeter comme une lente, en tant qu’utilisateur de longue date de l’iPhone 11 Pro, je ne peux pas aidez-moi, mais sentez que l’iPhone 12 de 6,1 pouces est un peu plus grand qu’il ne devrait vraiment l’être. Je trouve que la taille de 5,8 pouces est le compromis parfait entre l’espace d’affichage et la taille de poche, mais avec la série iPhone 12, Apple a laissé ce facteur de forme mourir. Désormais, ceux qui veulent un appareil plus compact n’auront d’autre choix que d’opter pour l’iPhone 12 mini de 5,4 pouces. Et bien que je loue Apple pour avoir fabriqué un petit téléphone phare en l’an 2020 de notre seigneur, je ne peux m’empêcher de penser qu’un écran de 5,4 pouces pourrait être un peu trop petit pour les utilisateurs modernes, généralement impressionnés par le design de l’iPhone 12. J’aime qu’Apple ait considérablement réduit les lunettes par rapport à l’iPhone 11 et XR, bien qu’une encoche légèrement réduite aurait été appréciée. Et même si je ne suis pas une grande fan de la nouvelle couleur bleue – je trouve ce type de bleu foncé un peu ennuyeux – j’aime le vert menthe proposé, et j’aime particulièrement l’élégante simplicité de ce design. L’iPhone 12 est disponible en trois autres couleurs : noir, blanc et rouge. L’iPhone 12 a l’air substantiel et premium, et pas nécessairement moins luxueux que l’iPhone 12 Pro. Vous obtenez même la même jauge d’étanchéité IP68 ici que dans le Pro ( 20 pieds par 30 minutes) qui surpasse de loin les autres téléphones sur le marché, ainsi que le matériau Ceramic Shield infusé de cristaux susmentionné qui protège l’écran, qui, selon Apple, est quatre fois moins susceptible de se briser en cas de chute : une déclaration que nous regardons hâte de nous tester bientôt.

Test de l’iPhone 12 : MagSafe

Alors que le miracle des aimants continue de dérouter les meilleurs esprits du monde, Apple en a fait un aspect clé de la conception de l’iPhone 12. Un anneau d’aimants situé au centre à l’arrière de l’iPhone 12 permet au nouvel écosystème d’accessoires MagSafe d’Apple, des chargeurs sans fil aux étuis et accessoires de portefeuille qui se clipsent et se retirent simplement.

Il n’y a rien de intrinsèquement unique à propos de la marque de recharge sans fil d’Apple ici. Le disque de charge MagSafe à 30 $ de la société utilise la même norme Qi que tout autre chargeur sans fil pour tout autre téléphone – il intègre également des aimants. Votre iPhone 12 sera toujours compatible avec tout chargeur sans fil ou accessoire Qi que vous possédez déjà, bien que pour obtenir ces vitesses de pointe de 15 watts, vous aurez besoin d’une solution propriétaire ou tierce qui intègre MagSafe.

La mauvaise nouvelle est que MagSafe est plus lent que le chargeur filaire 20W d’Apple. Beaucoup plus lent. Dans un test de charge tiers, l’iPhone 12 se charge à 50 % en 28 minutes à l’aide du chargeur rapide de 20 W. Le chargeur MagSafe de 15 W a pris une heure.

Cependant, il ne s’agit pas de discréditer la philosophie derrière MagSafe, ce qui a beaucoup de sens. Les aimants permettent de localiser l’iPhone 12 sur les chargeurs et facilitent la fixation des accessoires. Et il est certainement plus facile de terminer le téléphone en le plaçant sur un disque qui s’aligne parfaitement instantanément, plutôt que de tâtonner au chevet pour brancher un minuscule connecteur Lightning.Je pense qu’il faudra plus d’implication et d’expérimentation de tiers avant de vraiment voir MagSafe atteindre son plein potentiel. Par exemple, le portefeuille en cuir Apple attaché. C’est une idée intelligente et je ne doute pas que certains propriétaires d’iPhone l’adoreront. Mais les aimants à l’intérieur de l’iPhone 12 ne sont pas assez puissants pour maintenir le portefeuille fermement attaché dans tous les cas. En fait, le frottement de la sortie de l’iPhone 12 de la poche du jean a suffi à faire sortir le portefeuille du centre à quelques reprises, ce qui pour moi n’évoque pas un design très Apple.

Test iPhone 12 : affichage

L’écran LCD de l’iPhone 11 a sans aucun doute été le talon d’Achille des iPhones d’entrée de gamme premium d’Apple ces dernières années, mais l’iPhone 12 atténue cela. Tout cela grâce à un nouvel écran OLED Super Retina XDR de 6,1 pouces qui correspond à ce que vous obtenez dans l’iPhone 12 Pro.

Ce panneau a une résolution de 2532 × 1170, ce qui augmente considérablement la clarté du contenu à l’écran par rapport à l’affichage daté de 1792 × 898 de l’iPhone 11. Il est également classé HDR10, ce qui vous permet de regarder toutes les vidéos enregistrées avec la caméra arrière équipée de Dolby Vision de l’appareil tel qu’il était censé être vu.

En regardant la bande-annonce du prochain film de Monster Hunter qui semble vraiment n’avoir jamais dû être tourné, je suis au moins ressorti satisfait de la fidélité des écailles, des cornes et des dents sur un Black Diablos scintillant sous le soleil du désert. La fumée noire d’une explosion contrastait également fortement avec la scène de la lumière du jour par ailleurs lumineuse d’une manière qui n’aurait pas été aussi attrayante sur le panneau LCD de l’iPhone 11, avec son incapacité à afficher le vrai noir.

L’écran de l’iPhone 12 n’est toujours pas parfait et la raison en est claire pour quiconque a utilisé un téléphone récent Galaxy, Pixel ou OnePlus pendant un certain temps. Après des mois de rumeurs suggérant le contraire, Apple a décidé d’abandonner les affichages à taux de rafraîchissement élevé sur toute la gamme iPhone 12, qui sont en fait devenus assez courants dans l’espace phare des smartphones au cours de la dernière année.

En conséquence, les animations ne sont pas aussi fluides et les tapotements et les balayages ne répondent pas avec la même immédiateté sur les derniers téléphones Apple que, par exemple, sur le Pixel 5 à 90 Hz ou le Galaxy S20 à 120 Hz. Alors que l’iPhone 12 est plus puissant que ces appareils, comme nous le verrons bientôt dans la revue, il semble parfois plus lent à utiliser, simplement parce que l’écran n’est pas aussi athlétique. Et c’est quelque chose qu’Apple devrait absolument essayer de corriger avant que l’iPhone 13 ne devienne une réalité.

En termes de luminosité, l’iPhone 12 a atteint 569 nits sous notre posemètre à son réglage le plus élevé, ce qui est en fait considérablement inférieur à l’estimation d’Apple de 625 nits. Il a pu reproduire 114,5% de l’espace colorimétrique sRGB, juste en dessous de 122,8 % du Samsung Galaxy Note 20, indiquant des teintes légèrement plus sobres et naturelles, plutôt qu’une sursaturation.

En regardant le test de précision des couleurs Delta-E, l’iPhone 12 a obtenu un résultat de 0,29, ce qui est étonnamment un peu pire que le résultat de 0,22 de l’iPhone 11. (Les nombres plus proches de zéro indiquent des teintes plus précises.) Cependant, les couleurs semblaient appropriées pour mon œil, et le passage à OLED seul en fait un énorme pas en avant par rapport à la génération précédente dans son ensemble.

Test de l’iPhone 12 : Appareils photo

À en juger de l’extérieur, vous ne penseriez pas que le département appareil photo de l’iPhone 12 a beaucoup changé. capteurs.Ne vous laissez pas berner par vos yeux, cependant, car des mises à jour ont été effectuées. L’appareil photo principal en particulier bénéficie désormais d’un nouveau design à 7 éléments avec une ouverture ƒ/1.6, la plus grande jamais réalisée sur un iPhone. Le résultat de ces deux changements est une amélioration de 27% des performances en basse lumière, qui, couplée aux progrès de Smart HDR et de Deep Fusion, devrait se traduire par plus de détails même dans des conditions moins favorables. améliorations des performances de faible luminosité de l’iPhone. Ces deux photos créent des scènes nocturnes spectaculaires et époustouflantes, mais le rendu de l’iPhone 12 est légèrement plus net dans l’ensemble, avec des teintes plus réalistes dans la brique enduite d’ombre et une meilleure sensibilité aux reflets spéculaires, évident dans son apparence. la brique recueille la lumière des lampes ci-dessus. Cependant, l’iPhone 11 Pro ne perd pas grand-chose par rapport au nouveau téléphone.Cela dit, Apple a du travail à faire. Google semble avoir le dessus la nuit, à en juger par le meilleur travail de l’iPhone 12 par rapport à celui du Pixel 5 dans l’exemple ci-dessus. Alors que le logiciel d’Apple encourage les limites des objets, donnant à tout le cadre une nuance plus profonde, les algorithmes de Google fournissent un résultat universellement plus visible, en tandem avec beaucoup moins de bruit global. Il y a une mauvaise vignette sur les bords de la photo de l’iPhone 12 qui n’est clairement pas présente dans la photo Pixel.

À la lumière du jour, l’appareil photo principal de l’iPhone 12 ne vous donne pas grand-chose à redire. Alors que le Note 20 a peint un peu plus nettement cette scène idyllique au bord du lac, en particulier dans les arbres lointains, je préfère de loin la tentative de l’iPhone 12 pour son traitement plus réaliste des couleurs, du bleu profond du ciel du milieu de l’après-midi aux jaunes, oranges et verts entourant le l’eau. Samsung est encore une fois allé trop loin avec le post-traitement ici, comme il a l’habitude de le faire.

Cependant, lorsque nous zoomons sur cette fontaine à droite, les limites de l’iPhone 12 deviennent douloureusement évidentes. Il n’y a pas de zoom optique proposé avec l’iPhone 12 – pour cela, vous devez dépenser plus pour l’iPhone 12 Pro ou Pro Max. Mais même dans ce cas, vous n’obtiendrez pas la même clarté cristalline fournie par le zoom hybride 3x du Note 20. , qui cloue les perles d’eau, les ondulations à la surface du lac et le mur d’arbres en arrière-plan.

Ici, nous voyons le même lac, maintenant vu à travers les objectifs ultra-larges iPhone 12 et OnePlus 8T à 749 $. Ces deux plans se perdent à plusieurs égards ; l’iPhone 12 perturbe la balance des blancs, produisant une dominante verte dans l’eau et les nuages, tandis que la photo OnePlus 8T n’est pas du tout assez nette et déforme fortement l’image autour du périmètre.

Pour compléter cette photo sur le thème de l’automne, quelques portraits de mon collègue Jesse, pris avec l’iPhone 12 et le Pixel 5. Fait intéressant, l’iPhone 12 a une perspective plus allongée pour les portraits par défaut que le Pixel 5. qui applique automatiquement un certain découpage. .

Cependant, la version iPhone 12 semble toujours un peu plus nette à mes yeux, avec le traitement amélioré du teint de la peau de Jesse et Smart HDR gérant habilement le contraste entre les ombres profondes recouvrant son épaule droite et le reste de son sweat à capuche. L’iPhone 12 applique également un bokeh plus précis autour des cheveux et des oreilles de Jesse, ce qui est souvent le défi des portraits simulés à faible profondeur de champ comme ceux-ci. scénarios, j’ai utilisé l’iPhone 12 et le Pixel 5 pour prendre une photo d’une peinture sur toile. Deep Fusion est conçu pour composer diverses expositions de différentes longueurs pour une netteté optimale, mais j’ai été surpris de constater que le téléphone de Google générait en fait la sortie la plus précise ici, dessinant la texture de hachure de la toile avec une netteté que l’iPhone 12 ne pouvait pas égaler. Cependant, je pense que le traitement global des couleurs de l’iPhone – et la chaleur qu’il donne aux rouges, aux blancs et au fond neutre – aboutit finalement à une image plus accrocheuse.

Un meilleur exemple de Deep Fusion au travail pourrait être ce selfie que j’ai pris au coucher du soleil, où l’iPhone 12 a rendu les fibres individuelles de mon pull avec richesse et nuance par rapport à la sortie floue du Note 20. Le capteur 12MP de l’iPhone 12 capture étonnamment plus de détails que le capteur 10MP du Note 20, mais les algorithmes d’Apple n’éclairent pas trop les ombres et n’éliminent pas le contraste de mon visage comme le fait Samsung. Si vous étiez obligé d’en publier un sur Instagram, le choix ne serait pas difficile.

Dans l’ensemble, l’iPhone 12 se classe au sommet de sa gamme de prix en ce qui concerne les performances de l’appareil photo, mais ce n’est pas le meilleur dans tous les scénarios. Pour les prises de vue nocturnes, je préférerais toujours avoir un Pixel, qui peut peindre les mêmes scènes difficiles avec moins de bruit. Et si je travaillais à distance, je préférerais également le Pixel 5 pour son zoom numérique Super Res supérieur, ou l’un des appareils de Samsung, le Galaxy S20 FE ou le Note 20, pour leurs systèmes de zoom optique et hybride 3x.

Test de l’iPhone 12 : vidéo

Apple a tout misé sur l’enregistrement vidéo 4K HDR avec la gamme iPhone 12. Comme l’iPhone 12 et le Pro Max, l’iPhone 12 standard (et le plus petit iPhone 12 mini) peut enregistrer des vidéos Dolby Vision, mais seulement à 30 images par seconde par rapport à 60 pour les modèles Pro. Dolby Vision est un type d’encodage HDR qui va au-delà du format HDR10 standard pour fournir une profondeur de couleur supérieure, tout en garantissant une présentation visuelle cohérente aussi cohérente que possible avec le matériel source, peu importe où et comment le contenu est affiché.

Cela peut être difficile à voir, mais faites-nous confiance sur celui-ci – la différence est immédiatement claire lorsque vous regardez le même contenu côte à côte en HDR et SDR. J’ai enregistré une courte vidéo dans un parc alors que le soleil se couchait derrière les arbres et que l’écart de contraste m’a quand même ouvert les yeux. D’une part, le ciel était nettement plus lumineux dans la capture Dolby Vision, et je pouvais en fait distinguer les feuilles et les arbres individuels reflétant le soleil. Ces aspects ont été délavés, délavés et assombris lors de la prise de vue SDR, et en tant que personne qui utilise un iPhone 11 Pro pour la vidéo depuis presque un an, je n’avais aucune idée de ce qui me manquait.

Maintenant, pour être honnête, l’iPhone 12 est loin d’être le seul smartphone capable de filmer des vidéos HDR. Cependant, c’est le seul certifié Dolby Vision et je peux certainement dire que les vidéos HDR que j’ai tournées sur notre Galaxy S20 Plus n’ont jamais été aussi belles que celles que l’iPhone 12 produit par défaut.
Test de l’iPhone 12 : 5G

De nombreux smartphones prennent aujourd’hui en charge la 5G, et vous n’avez même plus à payer plus pour ce privilège. Cependant, la philosophie 5G d’Apple est ce qui distingue l’iPhone 12 de tous les autres téléphones 5G.

Alors que la grande majorité des téléphones 5G prennent en charge un type de 5G et pas un autre, ou uniquement les bandes spécifiques nécessaires pour fonctionner sur un réseau donné, l’iPhone 12 fait tout. Il est conçu pour fonctionner sur la plupart des bandes de n’importe quel téléphone 5G, ce qui signifie une plus grande chance de couverture 5G, en particulier en ces débuts douteux de la technologie. De plus, l’iPhone 12 fonctionne à la fois sur la 5G inférieure à 6 GHz – la 5G nationale qui a constitué jusqu’à présent l’épine dorsale du service T-Mobile et AT&T – ainsi que sur la 5G à ondes millimétriques à courte portée beaucoup plus rapide, comme celle de Verizon. axé sur la distribution dans les villes américaines.

Cette double approche de la 5G est essentielle, car cela signifie que lorsque la 5G deviendra finalement omniprésente, votre iPhone compatible 5G ne sera pas gêné par un modem qui ne prend en charge que certains réseaux et pas d’autres. Remarquez, ce jour pourrait être loin ; sur le réseau d’AT&T dans une banlieue de Pennsylvanie, j’avais tendance à voir des téléchargements autour de 85 Mbps sur notre iPhone 12 tout en tirant un signal à deux barres. C’est utile, mais seulement le troisième plus rapide des réseaux LTE Advanced les plus rapides que nous ayons testés.Cependant, la 5G augmente la demande sur la batterie de l’iPhone et, à cette fin, Apple a développé le mode Smart Data. Cette fonctionnalité bascule intelligemment entre LTE et 5G selon que l’appareil a vraiment besoin de la vitesse supplémentaire ou non. Par exemple, si vous diffusez simplement de la musique sur Spotify avec l’écran éteint, votre iPhone 12 peut choisir de rester en 4G pour économiser de l’énergie. Mais au moment où vous naviguez activement sur le Web ou tentez un appel FaceTime HD, la 5G entrera en vigueur à pleine capacité. Le mode Smart Data est totalement facultatif ; si vous préférez que la 5G s’active à tout moment, vous pouvez le penser dans les paramètres de votre téléphone.

Test de l’iPhone 12 : performances

Armé du premier processeur 5 nanomètres jamais intégré à un smartphone, le nouveau A14 Bionic d’Apple, l’iPhone 12 offre les meilleures performances de sa catégorie qui ne faiblit jamais. La puce A13 Bionic de la série iPhone 11 était déjà plus rapide que le silicium haut de gamme 2020 de Qualcomm, le Snapdragon 865 Plus, mais l’A14 élargit encore cet écart. Maintenant que nous sommes en 2021, cependant, nous commençons à voir plus de téléphones Snapdragon 888, y compris la série Galaxy S21.

La plupart des téléphones prennent environ une minute ou plus pour terminer notre test d’encodage vidéo, où une courte vidéo 4K est transcodée en 1080p à l’aide de l’application Premiere Rush d’Adobe. L’iPhone 11 Pro a pris 46 secondes pour accomplir cette tâche ; le Galaxy S21 Ultra équipé de 888, 1 minute et 2 secondes. L’iPhone 12, à la place ? Seulement 26 secondes.

Le test Geekbench 5, qui mesure les performances globales du système, montre un avantage similaire pour le nouveau processeur d’Apple. Ici, l’iPhone 12 a établi un rythme vertigineux avec un score de 3 859 dans la partie multicœur du benchmark. Le Galaxy S21 Ultra a marqué 3 440 points.

Et Apple n’a pas non plus lésiné sur le côté graphique. Apple affirme que le GPU à l’intérieur de l’A14 Bionic est 50% plus rapide que celui de l’A13. Bien que les derniers jeux mobiles ne tirent pas toujours pleinement parti de l’innovation rapide des fabricants de téléphones, je peux dire qu’Asphalt 9 Legends – un jeu qui peut parfois être rauque sur certains téléphones Android haut de gamme – s’est avéré fluide et net sur l’iPhone 12 (Bien sûr, un affichage du taux de rafraîchissement plus rapide aurait augmenté l’illusion de réactivité et d’immersion, mais c’est un autre problème.)

Une meilleure mesure des performances est la référence graphique Wild Life de 3DMark, qui rend des scènes complexes et difficiles en temps réel sur les appareils. Le Galaxy S21 Ultra dépasse les 34 fps dans ce test. L’iPhone 12 a atteint 39 ips lors de nos tests.

Test de l’iPhone 12 : autonomie et charge de la batterie

Apple ne divulgue jamais les données de capacité de la batterie de ses appareils, ce qui rend difficile l’obtention d’informations sur la longévité à partir d’une fiche technique. Un démontage récent suggère que l’iPhone 12 pourrait fonctionner sur une unité de 2 815 mAh, ce qui se traduit par une capacité d’environ 200 mAh inférieure à celle dont disposait l’iPhone 11 Pro.

Cependant, les iPhones à écran plus grand ont tendance à fonctionner correctement dans notre test de batterie personnalisé, où les appareils surfent continuellement sur le Web via un mobile avec une luminosité d’écran de 150 nits.

Pour un peu de recul, l’iPhone 11 a enregistré 11 heures et 16 minutes dans ce test et nous pensons que tout ce qui dépasse 11 heures est très bon. L’iPhone 12, cependant, a enregistré une moyenne de 8 heures et 25 minutes dans le même test, ce qui semble être une diminution significative.

Cependant, il y a une histoire plus profonde ici. Comme l’iPhone 11, Apple évalue l’iPhone 12 pour 17 heures identiques de lecture vidéo, ainsi que 65 heures d’audio. Cependant, l’iPhone 11 n’avait pas la 5G à affronter. Et lorsque nous avons réexécuté notre test avec la 5G désactivée en faveur de la LTE, l’iPhone 12 a mieux fonctionné, beaucoup mieux.

L’iPhone 12 a duré 10 heures et 23 minutes en 4G, soit deux heures de plus que la 5G. Si nous devions deviner, le coupable pourrait être que la 5G consomme plus d’énergie ou que la portée limitée des réseaux 5G rend difficile pour l’iPhone 12 de maintenir une connexion 5G cohérente, l’obligeant à basculer entre la 5G et la 4G. Cela pourrait très bien être une combinaison des deux facteurs, car nous avons remarqué quelques changements dans nos tests, mais en fin de compte, il est trop tôt pour dire avec certitude lesquels sont les coupables.

L’histoire de la batterie s’aggrave un peu lorsque nous nous rapprochons de l’éléphant dans la pièce : la décision d’Apple d’abandonner un chargeur et des écouteurs filaires avec chaque iPhone à l’avenir.

Dites ce que vous aimez à propos de combien cela peut être attribué à l’initiative environnementale de Cupertino, mais le fait est que cela laissera les acheteurs potentiels d’iPhone sans la solution de charge la plus rapide pour l’iPhone 12 à moins qu’ils ne déboursent 20 $ de plus pour le 20 Watt d’Apple. Adaptateur USB-C. Et, pour ajouter l’insulte à la blessure, les packs de câbles Lightning vers USB-C Apple avec l’iPhone 12 ne fonctionneront pas avec les chargeurs plus anciens et ne seront pas d’une grande utilité à moins que vous n’achetiez une nouvelle brique.

La situation du chargeur est la même pour les acheteurs britanniques, Apple voulant 39 £ pour le chargeur MagSafe et 19 £ pour le bloc de charge filaire de 20 watts.

Lors de nos tests, le nouvel adaptateur de 20 watts a fait passer l’iPhone 12 de vide à 57% en 30 minutes. Cela dépasse l’estimation de 50% d’Apple, bien que vous ne verrez certainement pas ce genre de vitesse si vous dépendez de votre ancienne brique de 5 watts d’iPhone d’antan pour charger votre nouvel appareil. L’iPhone 12 peut désormais également se recharger sans fil à une vitesse de pointe de 15 watts, ce qui est considérablement mieux que l’ancien mandat léthargique de 7,5 watts d’Apple. Vous pouvez également vérifier comment désactiver l’iPhone 12 ici

Test iPhone 12 : iOS 14 maintenant, iOS 15 à l’automne

Comme chaque nouvel iPhone, l’iPhone 12 est livré avec iOS 14, la dernière mise à jour de la plate-forme mobile de longue date d’Apple au moment du lancement de l’iPhone 12. IOS 14 a apporté des fonctionnalités très intrigantes et attendues depuis longtemps, telles que la véritable prise en charge des widgets, un nouveau schéma d’organisation de l’application, une vidéo incrustée, des améliorations de base de la confidentialité, etc. Une mise à jour iOS 14.5 cette année a apporté encore plus de fonctionnalités, poussées par Apple pour la confidentialité.

Ce qui est sans doute mieux qu’iOS 14 lui-même, c’est l’engagement d’Apple à maintenir les iPhones plus anciens à jour avec les derniers logiciels, pendant bien plus d’années que ses homologues Android n’en ont jamais vu. Les derniers Google Pixels ne sont garantis que trois mises à jour logicielles majeures; pendant ce temps, l’iPhone 6S, lancé en 2015, peut exécuter iOS 14. En fait, il exécute également iOS 15 lorsque la mise à jour logicielle sortira à l’automne.

En parlant d’iOS 15, la version bêta publique est maintenant disponible et nous l’avons testée sur un iPhone 12 pour notre test bêta d’iOS 15. Il y a beaucoup de changements dans cette version, en particulier pour les applications intégrées, mais l’iPhone 12 peut les gérer tous.

Test de l’iPhone 12 : quid de l’iPhone 13 ?

Maintenant qu’Apple a organisé son événement produit en septembre, tous les regards sont tournés vers l’iPhone 13 nouvellement annoncé. Les principaux changements incluent plus de stockage de base – 128 Go au lieu de 64 Go – et un chipset A15 Bionic plus rapide. Les caméras ont également un capteur plus grand pour laisser entrer plus de lumière. Et Apple promet une meilleure autonomie que l’iPhone 12.

Restez à l’écoute pour un examen complet de l’iPhone 13, bien que la gamme d’iPhone remaniée d’Apple continue d’inclure l’iPhone 12.

Avis iPhone 12 : verdict

Ils sont partagés sur l’iPhone 12. Il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’un excellent téléphone dans l’ensemble et bon nombre des changements qu’Apple a apportés à son iPhone le plus populaire sont pour le mieux. Le nouveau panneau Super Retina XDR est une amélioration phénoménale par rapport aux panneaux LCD décevants des modèles précédents à ce prix, même s’il manque un taux de rafraîchissement élevé. Et le nouveau design, le système MagSafe et l’excellent système à double caméra remportent les meilleures notes de l’iPhone 12.

Mais la résistance d’Apple au changement dans des domaines clés reste décevante. Pratiquement tous les principaux fabricants de téléphones ont cessé d’être avares de mémoire centrale. Le fait que l’iPhone 12 commence toujours avec seulement 64 Go est un crime limite, surtout à la lumière de la mémoire étendue de l’iPhone 13. Tout aussi frustrant, Apple a cessé d’inclure un chargeur, bien que Samsung fasse la même chose avec le Galaxy S21.

Certains peuvent opter pour l’iPhone 13 à la place, même si l’iPhone 12 coûte 100 $ de moins. Le nouvel iPhone promet des performances encore plus rapides, de meilleurs appareils photo et une encoche plus petite. Mais près d’un an après son arrivée, l’iPhone 12 vaut toujours la peine d’être acheté.